La fondation

Qui sommes-nous?

Historique

Monsieur André Boudreau est un médecin qui a consacré toute sa carrière au traitement de la dépendance. Dans les années 1950 et 1960, il a largement contribué au déploiement de ressources de traitement à travers le Québec, les centres Domrémy. De plus, il a été directeur général de l’Office de la prévention et du traitement de l’alcoolisme et des autres toxicomanies au Ministère des affaires sociales au début des années 1970 et a présidé le Conseil œcuménique sur l’alcoolisme et les autres toxicomanies.​

 

La Fondation André-Boudreau a été mise sur pied en 1983 pour soutenir le développement du Pavillon André-Boudreau (centre de réadaptation pour alcooliques et toxicomanes). Situé dans la région des Laurentides, le Pavillon André-Boudreau avait pour mandat de venir en aide aux personnes qui souffrent de problème de surconsommation.

 

En 2008, le Pavillon André-Boudreau devient le Centre de réadaptation en dépendance des Laurentides (CRD des Laurentides).

 

En 2009, des membres de la communauté unissaient leurs efforts afin de réactiver les activités de la Fondation André-Boudreau. Ils souhaitaient ainsi soutenir le développement du Centre André-Boudreau devenu Centre de réadaptation en dépendance des Laurentides (CRD des Laurentides), un établissement du réseau de la santé et des services sociaux du Québec, responsable de l’offre de services spécialisés de réadaptation en dépendance pour le territoire de la région des Laurentides.

 

En 2015, les services offerts aux adolescents aux prises avec une problématique d’abus ou de dépendance ont alors été incorporés à la programmation de la Direction du programme jeunesse. À cet égard, elle souhaite compter sur le support financier de la Fondation André-Boudreau dont l’engagement pour le mieux-être des jeunes aux prises avec un problème d’abus ou de dépendance aux drogues et à l’alcool demeurent tout aussi fort et nécessaire. Le 9 décembre 2016, la Fondation André-Boudreau recevait de toutes nouvelles lettres patentes dont les objets ont été modifiés en fonction de la nouvelle intégration avec le CISSS des Laurentides :

 

Depuis 2019, la fondation André-Boudreau a accentué ses efforts au niveau de la prévention, avec la campagne de prévention de l’anxiété Respire. Laisse pas ton stress avoir le dernier mot! Pour outiller les jeunes aux prises avec l'anxiété et le stress à mieux les gérer afin d'éviter de tomber dans le piège des dépendances. Mais, la fondation reste toujours présente au niveau de la prévention et du support au traitement des jeunes à l'interne et à l'externe.

 

Aujourd’hui, la Fondation André-Boudreau est l'unique fondation du grand territoire des Laurentides à veiller au mieux-être des jeunes au niveau des différentes dépendances. Il y a bien sûr, les dépendances aux drogues, à l'alcool et aux médicaments sans ordonnance qui malgré leurs lots de préjugés, font toujours des ravages. Les nouvelles réalités de l'hyperconnectivité/ cyberdépendance, ainsi que le vapotage sont les nouveaux fléaux vers lesquels s'évadent de plus en plus de jeunes.

 

Fermer le texte Pour en savoir plus

Notre
mission

Promouvoir, diffuser et supporter tout projet et initiative susceptibles d’apporter une valeur ajoutée en matière de prévention et/ou de traitement offerts par les organisations de santé et de services sociaux et/ou leurs partenaires aux jeunes des Laurentides de 21 ans et moins qui sont à risque ou qui ont une problématique en lien avec les dépendances
(consommation et écran).

Nos
valeurs

Nos valeurs procèdent d’actions concrètes qui, au fil du temps, sont devenues la norme en matière de savoir-être. En tout temps, nous nous engageons à faire preuve de :

Intégrité

Notre organisation est administrée par des personnes loyales et honnêtes. Nos activités sont de nature publique et les renseignements sont accessibles dans les limites des lois relatives à la protection des renseignements personnels.

Partenariat

Notre action ne peut se faire qu’avec la générosité de la communauté, des organismes et des donateurs. Nous prônons le travail et l’esprit d’équipe qui sont la base de toutes nos initiatives.

Considération

Nos décisions sont motivées par le désir de supporter et outiller, au mieux de nos connaissances et de nos disponibilités financières, les jeunes, les familles et les intervenants qui ont un enjeu en matière de prévention et/ou de traitement en lien avec les dépendances.

Respect

Nos relations avec les personnes et les organismes se font dans le respect mutuel des parties. Nos rapports avec nos partenaires financiers s’effectuent dans le respect de leur volonté concernant la destination ou la divulgation de leurs dons.

Proximité

Notre action se veut être disponible et réceptive à tous projets porteurs de changements pour le bien-être de la population jeunesse des Laurentides. 

Conseil
d’administration

Le conseil d’administration de la Fondation est tenu de divulguer publiquement de l’information reliée à sa gouvernance. En agissant de la sorte, les membres du conseil ont fait le choix de la transparence, une valeur qui, à leurs yeux, est toujours garante d’une gestion caractérisée par les plus hauts standards.

Nadia Dahman

Nadia Dahman

Présidente

Martin Alary

Trésorier

Véronique Vitalei

Secrétaire

Karine Blair

Gestionnaire- répondante
du CISSS des Laurentides

Mélanie Laroche

Administratrice, Service dépendance jeunesse du CISSS des Laurentides

Véronique Savard

Administratrice

Équipe

La permanence est assurée par :

Lucie Martineau

Directrice générale

Rapports d'activités

Rapport annuel 2022

Rapport annuel 2021

Rapport annuel 2020

Rapport annuel 2019